NOS INGRÉDIENTS

Nos produits sont des boissons à base d’ingrédients méconnus en France mais traditionnels et populaires au Burkina Faso, d’où notre artisane, Florence Airaud Sawadogo, est originaire.

Soucieux de limiter les intermédiaires nous nous approvisionnons directement auprès de groupements féminins villageois des régions de Kaya, Orodara et Léo. Nous leur achetons leurs produits à un prix juste et équitable car se situant au dessus du prix du marché à la récolte. Le conditionnement et l’expédition par avion des ingrédients sont réalisés via un ami (exportateur à Ouaga) et la réception,  en France, réalisée par nous-même.

Bissap

Photo des fleurs d'hibiscus séchées

Notre jus de bissap est obtenu à partir d’une infusion de fleurs séchées d’oseille rouge de Guinée, hibiscus sabdariffa. Celle-ci étant la seule espèce d’hibiscus dont la fleur peut être utilisée pour un usage alimentaire.

Les fleurs séchées sont achetées directement à des groupements féminins au Burkina Faso qui sont équipées de fours solaires de type coquillage. Ces fours permettent un séchage des fleurs par la chaleur et non sous l’action directe du rayonnement solaire. Ceci permet de préserver les qualités nutritionnelles des produits déshydratés. Ainsi, nos fleurs d’hibiscus, cultivées en saison des pluies en association avec les cultures vivrières de mil et de sorgho, sont séchées pour l’élaboration de notre jus de bissap.

 

 

 

La fleur d’hibiscus est médicalement reconnue pour ses effets contre l’hypertension, les maladies cardiovasculaires, son action anti-inflammatoire, adoucissante, anti-asthénique et anti-spasmodique. Sa consommation est recommandée pour apaiser l’inflammation des voies respiratoires, les spasmes gastro-intestinaux et pour faciliter la digestion.

 

 

BISSAP

Photo des fleurs d'hibiscus séchées

Notre jus de bissap est obtenu à partir d’une infusion de fleurs séchées d’oseille rouge de Guinée, hibiscus sabdariffa. Celle-ci étant la seule espèce d’hibiscus dont la fleur peut être utilisée pour un usage alimentaire.

Les fleurs séchées sont achetées directement à des groupements féminins au Burkina Faso qui sont équipées de fours solaires de type coquillage. Ces fours permettent un séchage des fleurs par la chaleur et non sous l’action directe du rayonnement solaire. Ceci permet de préserver les qualités nutritionnelles des produits déshydratés. Ainsi, nos fleurs d’hibiscus, cultivées en saison des pluies en association avec les cultures vivrières de mil et de sorgho, sont séchées pour l’élaboration de notre jus de bissap.

La fleur d’hibiscus est médicalement reconnue pour ses effets contre l’hypertension, les maladies cardiovasculaires, son action anti-inflammatoire, adoucissante, anti-asthénique et anti-spasmodique. Sa consommation est recommandée pour apaiser l’inflammation des voies respiratoires, les spasmes gastro-intestinaux et pour faciliter la digestion.

Gingembre

Le gingembre, Zingiber officinale, est une plante vivace tropicale herbacée d’environ 0,90 m de haut. Son rhizome est souvent utilisé en cuisine et en médecine traditionnelle en Asie et en Afrique. L’écotype indien est réputé pour sa saveur citronnée tandis que l’africain est plus poivré et camphré.

Notre jus de gingembre est élaboré à partir de rhizomes frais achetés au Burkina Faso. Au Burkina le gingembre est cultivé pour en faire le Yamakou, une boisson traditionnelle très appréciée pour ses vertus aphrodisiaques. L ’extraction du jus est réalisée dans notre atelier en Normandie avec un extracteur de jus à pression lente. Cette méthode d’extraction optimise la conservation des vitamines, enzymes et minéraux. Suivant les méthodes de production traditionnels, notre jus de gingembre est associé à un jus naturellement acidulé (le tamarin) pour en bloquer l’oxydation, lui conférer une pointe d’acidité et adoucir son goût fort et piquant.

L’impression de feu lors de la consommation du gingembre est due à la présence de shogaol, de paradol et de zingérone. À partir du rhizome du gingembre est extraite une huile essentielle, l’oléorésine. Elle contient les composés chimiques à l’origine de sa saveur piquante, tels que le gingérol.

Le gingembre est un fruit riche en vitamine C, magnésium et oligo-éléments avec des propriétés énergisantes et fortifiantes. Ce fruit est reconnu par le corps médical pour être un puissant antioxydant avec des propriétés antibactériennes et antivirales très intéressantes. Ce qui en fait un puissant anti-inflammatoire! Sa consommation contribue au renforcement du système immunitaire, atténue efficacement l’effet des rhumatismes et est considéré comme une source de vitalité. Il combat efficacement les nausées et vomissements et est également préconisé comme un anti-migraineux.

Photo du rhizome du gingembre

GINGEMBRE

Photo du rhizome du gingembre

Le gingembre, Zingiber officinale, est une plante vivace tropicale herbacée d’environ 0,90 m de haut. Son rhizome est souvent utilisé en cuisine et en médecine traditionnelle en Asie et en Afrique. L’écotype indien est réputé pour sa saveur citronnée tandis que l’africain est plus poivré et camphré.

Notre jus de gingembre est élaboré à partir de rhizomes frais achetés au Burkina Faso. Au Burkina le gingembre est cultivé pour en faire le Yamakou, une boisson traditionnelle très appréciée pour ses vertus aphrodisiaques. L ’extraction du jus est réalisée dans notre atelier en Normandie avec un extracteur de jus à pression lente. Cette méthode d’extraction optimise la conservation des vitamines, enzymes et minéraux. Suivant les méthodes de production traditionnels, notre jus de gingembre est associé à un jus naturellement acidulé (le tamarin) pour en bloquer l’oxydation, lui conférer une pointe d’acidité et adoucir son goût fort et piquant.

L’impression de feu lors de la consommation du gingembre est due à la présence de shogaol, de paradol et de zingérone. À partir du rhizome du gingembre est extraite une huile essentielle, l’oléorésine. Elle contient les composés chimiques à l’origine de sa saveur piquante, tels que le gingérol.

Le gingembre est un fruit riche en vitamine C, magnésium et oligo-éléments avec des propriétés énergisantes et fortifiantes. Ce fruit est reconnu par le corps médical pour être un puissant antioxydant avec des propriétés antibactériennes et antivirales très intéressantes. Ce qui en fait un puissant anti-inflammatoire! Sa consommation contribue au renforcement du système immunitaire, atténue efficacement l’effet des rhumatismes et est considéré comme une source de vitalité. Il combat efficacement les nausées et vomissements et est également préconisé comme un anti-migraineux.

Baobab

Photo du fruit du baobab

Adansonia digitata, ou baobab africain, est un arbre de la famille des bombacées très présents en Afrique subsaharienne. Sa belle fleur blanche donne de gros fruits brunâtres, de forme oblongue, communément appelés « pain de singe ». Ces fruits renferment une pulpe blanche et farineuse au goût acidulé. Avec cette pulpe on confectionne au Burkina Faso (comme dans bien d’autres contrées d’Afrique de l’Ouest) une boisson traditionnelle rafraîchissante et reconstituante appelé Toydo. Notre jus de baobab est élaboré à partir de farine de pulpe sèche extraite du fameux « pain de singe » par des groupements de femmes dans le nord du Burkina avec lesquels nous travaillons.

La pulpe du fruit du baobab est riche en vitamines A, C, B1, B2, B6 et PP. Elle est également riche en minéraux puisqu’elle contient du potassium, du calcium et du phosphore, ayant une action sur la santé des os et des articulations. Avec plus de 11 acides aminés essentiels et la présence de flavonoïdes, de stérols, de saponines et de tri terpènes, la farine obtenue du fruit du baobab est un excellent anti-oxydant, revitalisant et reconstituant aux propriétés anti-inflammatoires. Sa richesse en fibre soluble lui confére une action probiotique sur la flore intestinale.

 

BAOBAB

Photo du fruit du baobab

Adansonia digitata, ou baobab africain, est un arbre de la famille des bombacées très présents en Afrique subsaharienne. Sa belle fleur blanche donne de gros fruits brunâtres, de forme oblongue, communément appelés « pain de singe ». Ces fruits renferment une pulpe blanche et farineuse au goût acidulé. Avec cette pulpe on confectionne au Burkina Faso (comme dans bien d’autres contrées d’Afrique de l’Ouest) une boisson traditionnelle rafraîchissante et reconstituante appelé Toydo. Notre jus de baobab est élaboré à partir de farine de pulpe sèche extraite du fameux « pain de singe » par des groupements de femmes dans le nord du Burkina avec lesquels nous travaillons.

La pulpe du fruit du baobab est riche en vitamines A, C, B1, B2, B6 et PP. Elle est également riche en minéraux puisqu’elle contient du potassium, du calcium et du phosphore, ayant une action sur la santé des os et des articulations. Avec plus de 11 acides aminés essentiels et la présence de flavonoïdes, de stérols, de saponines et de tri terpènes, la farine obtenue du fruit du baobab est un excellent anti-oxydant, revitalisant et reconstituant aux propriétés anti-inflammatoires. Sa richesse en fibre soluble lui confére une action probiotique sur la flore intestinale.

Tamarin

Fruit méconnu, le Tamarin est le fruit d’un arbre appelé Tamarinier (Tamarinus Indicus) originaire d’Afrique de l’Est et présent de l’Inde au Sahel en passant par l’Océan indien. C’est un arbre imposant en forme de parasol. Sacré à Madagascar, on le nomme le « roi des arbres ».

Le fruit du Tamarinier pousse en grappe et sa chair est issue d’une cosse dure qui ressemble à un gros haricot. Les graines y sont entourées d’une pulpe collante et acidulée. Cette pulpe, additionnée à de l’eau et du sucre, permet de confectionner une boisson traditionnelle appelée Pusskom au Burkina Faso.

Le tamarin est un fruit qui contient de nombreux éléments, notamment des acides organiques, tartriques et maliques. Le fruit est aussi riche en vitamines, antioxydants et oligoéléments. Médicalement reconnu pour ces propriétés anti–infectieuses et carminatives (car favorisant l’expulsion des gaz intestinaux tout en en réduisant leur production) ce qui lui confère une action efficace sur les troubles intestinaux. Il est aussi reconnu pour agir sur les nausées et les vomissements. La consommation de ce fruit est également préconisé dans la prévention du vieillissement des cellules et pour lutter contre l’hypertension artérielle et l’asthénie.

Photo des cosses du tamarin

TAMARIN

Photo des cosses du tamarin

Fruit méconnu, le Tamarin est le fruit d’un arbre appelé Tamarinier (Tamarinus Indicus) originaire d’Afrique de l’Est et présent de l’Inde au Sahel en passant par l’Océan indien. C’est un arbre imposant en forme de parasol. Sacré à Madagascar, on le nomme le « roi des arbres ».

Le fruit du Tamarinier pousse en grappe et sa chair est issue d’une cosse dure qui ressemble à un gros haricot. Les graines y sont entourées d’une pulpe collante et acidulée. Cette pulpe, additionnée à de l’eau et du sucre, permet de confectionner une boisson traditionnelle appelée Pusskom au Burkina Faso.

Le tamarin est un fruit qui contient de nombreux éléments, notamment des acides organiques, tartriques et maliques. Le fruit est aussi riche en vitamines, antioxydants et oligoéléments. Médicalement reconnu pour ces propriétés anti–infectieuses et carminatives (car favorisant l’expulsion des gaz intestinaux tout en en réduisant leur production) ce qui lui confère une action efficace sur les troubles intestinaux. Il est aussi reconnu pour agir sur les nausées et les vomissements. La consommation de ce fruit est également préconisé dans la prévention du vieillissement des cellules et pour lutter contre l’hypertension artérielle et l’asthénie.

LA PRODUCTION

La production de nos produits démarre au Burkina Faso, où les ingrédients principaux sont cultivés, et se termine en Normandie, où ils sont transformés artisanalement.

Notre atelier de production est localisé à la Cidrerie de Saint Aignan sur Ry (Seine Maritime, 76). Ici nous partageons l’espace avec deux autres producteurs: Olivier Lainé (producteur fermier de cidre et de jus de  pomme bio) et Emmanuel Houdré (micro-brasseur de l’Ereib, une bière artisanale et bio).

Photo de la Cidrerie de Saint-Aignan-sur-Ry

Dans notre atelier, toutes les étapes de la production sont faites à la main: depuis l’extraction des jus, jusqu’à l’embouteillage et l’étiquetage, en passant par la pasteurisation.

Actuellement nous produisons  15 000 litres de jus par an. Par contre, étant arrivé à la quantité maximale de production que notre actuel petit atelier nous permet d’atteindre, nous envisageons des investissements dans le futur proche. Cela nous permettra d’augmenter nos capacités de production ainsi que d’élargir notre gamme de produits.